La rose de la Marne

Des rives du Surmelin à celles de la Marne, d’où s’envolent parfois quelques hérons, le chemin mène à l’église de Mézy, concentré d’art gothique entre champs et rivières. Le polissoir du bois des Grès (onze rainures, dix-huit cupules et cuvettes), visible sur le circuit, est appelé également « la pierre des Cosaques ». Au sortir du bois, une vue panoramique sur la vallée de la Marne s’offre aux randonneurs.
la-rose-sur-la-marne