Travaux trottoir D1003

Retour en images sur le 11 novembre

Retour sur le 14 juillet

La rose de la Marne

Des rives du Surmelin à celles de la Marne, d’où s’envolent parfois quelques hérons, le chemin mène à l’église de Mézy, concentré d’art gothique entre champs et rivières. Le polissoir du bois des Grès (onze rainures, dix-huit cupules et cuvettes), visible sur le circuit, est appelé également « la pierre des Cosaques ». Au sortir du bois, une vue panoramique sur la vallée de la Marne s’offre aux randonneurs.
la-rose-sur-la-marne

La route touristique du Champagne

Créée en 1953, la Route Touristique du Champagne est balisée dès l’entrée dans l’aire d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).

Vous pourrez découvrir les superbes panoramas offerts par la rivière Marne, rive gauche comme rive droite, le vignoble, ses petits villages, églises et abbatiales… des payasages sans cesse renouvelés.

Le sud de l’Aisne compte près de 3400 hectares de vignes et vous propose une boucle avec de magnifiques points de vue sur les coteaux et la Vallée de la Marne.

N’hésitez pas à vous arrêter pour admirer les panoramas ou pour percer le secret des bulles dans l’une des nombreuses caves de la région!

Découvrez le parcours sur en cliquant sur le lien suivant:

http://www.chateau-thierry-tourisme.com/Sur-la-route-du-Champagne/La-Route-du-Champagne-en-bords-de-Marne

Suivez les panneaux!

route-touristique

Plan:

plan

Balade sur la Marne

Pour les possesseurs de bateaux, une mise à l’eau est disponible à Mézy-Moulins, en rive gauche de la Marne.
Elle est tout simplement parfaite pour mettre un bateau à l’eau dans les meilleures conditions, même quand le niveau est un peu bas.
Qui plus est, elle dispose d’un grand ponton adjacent ainsi qu’une aire de parking bien dimensionnée.

mise-a-leau

Petit train touristique de l’Omois

L’association TFBCO «Tourisme ferroviaire de la Brie Champenoise à l’Omois» a, entre autre, pour projet d’organiser des circulations touristiques ferroviaires dans les secteurs dits de l’Omois et de la Brie Champenoise, de Mézy à Montmirail.

http://www.tfbco.fr/

http://didier-passion-des-trains.over-blog.com/article-sur-la-ligne-de-mezy-moulins-a-montmirail-48608172.html

Le polissoir du bois des Grès

Appelé également « pierre des Cosaques ».
L’origine du nom pourrait remonter à la présence des troupes russes en 1814 dans le département, lors de la campagne de France. C’est le plus septentrional des mégalithes de Picardie et il est l’un des plus beaux spécimens de polissoirs où sont encore bien visibles les 11 rainures, 18 cupules et cuvettes. D’époque Néolithique, le Polissoir est classé « Monuments Historique » par arrêté du 20 février 1969.

http://picardiemegalithique.perso.n…
polissoir

L’Eglise Notre-Dame de Mézy

Elle se dresse, sur la rive gauche de la Marne, non loin du confluent avec le Surmelin, au milieu d’une prairie inondable, sur un terre-plein, tout comme le cimetière qui l’entoure.

Cet ensemble, délimité par un mur bas construit en pierres de pays, forme un enclos paroissial. La question de la présence en ces lieux d’une élévation aussi monumentale demeure une énigme pour les historiens. Certains d’entre eux font valoir la présence de terres dans la paroisse de Mézy ou de moulins sur la rivière qui entrent dans le temporel des grandes abbayes voisines de Jouarre ou d’Orbais.

D’autres font remarquer qu’au XIII ème siècle, Mézy est un fief qui entre dans la dépendance des seigneurs de Montmirail, et donc de Condé. Ces féodaux sont eux-mêmes vassaux des comtes de Champagne, dont la générosité envers l’église est connue.

http://www.basdelaisne.org/pages/actualite/conde/portes-ouvertes-a-l-eglise-de-mezy-moulins-1.html

http://www.la-defaite-oubliee.com/article-le-village-de-mezy-aisne-47719448.html

eglise